image 88Au_Musee_Compagnons.jpg (1.0MB)
Journée inaugurale du Projet, 16 octobre 2013 au musée des compagnons, Paris
Les médiateurs sociaux de Belgique, d’Espagne, de France, d’Italie et du Portugal, dans les pas des “Compagnons du Tour de France” :

Comment apprendre, se former, mutualiser les pratiques émergentes de la médiation sociale par l’immersion de “médiateurs apprentis” dans des équipes de médiateurs sociaux d’autres pays et la transmission de leurs savoirs par des “maîtres compagnons” ?

La médiation sociale est un des chantiers majeurs de nos sociétés européennes d’aujourd’hui. Elle innove dans les quartiers, les écoles, les transports publics, les hôpitaux, etc. pour aider la population à vivre ensemble, à résoudre ses conflits, réguler la vie sociale et collective, accéder aux droits, s’intégrer socialement. Médiatrice entre les personnes, les acteurs sociaux et les institutions, elle est riche d’une grande diversité de pratiques suivant les pays et les lieux de son exercice. Mais cette profusion constitue autant de handicaps pour sa reconnaissance : elle manque encore d’un cadre de références permettant de former les médiateurs sociaux et faire reconnaître leur professionnalisme.

Le projet ArleKin veut répondre à cette question en initiant le "Tour d’Europe des médiateurs sociaux". A l’image des compagnons du Tour de France, institution plusieurs fois centenaire inscrit au patrimoine immatériel de l’humanité, les "apprentis médiateurs" vont ainsi être accueillis par des "médiateurs compagnons" d’autres pays européens, apprendre de leur expérience, la communiquer par un site Internet.

Ce projet expérimental, financé par la Communauté européenne, a pour objectif d’être généralisé pour participer à la constitution d’une communauté professionnelle et européenne de la Médiation sociale.